OROITZA

Cercle de Recherches 

sur l'Histoire de Hendaye

Liens

Contact

Accueil

XIIe ET XIIIe siècles: L’EXPANSION DE LA SOCIETE FEODALE DANS TOUS LES ORDRES DE LA VIE

Période

Péninsule Ibérique

Baie de Txingudi Bidassoa

Europe Occidentale

XIIe siècle

fortifient Fontarabie pour pouvoir intervenir en Gascogne




devient la limite sud du duché d’Aquitaine-Gascogne.

 

1135 -1149 Prieuré-Hôpital de

                           sur la rive droite de la Bidassoa



1152  l’Aquitaine-Gascogne sous



1193  Fin de la vicomté du Labourd qui s’administrera par le


XIIIe siècle


La Navarre  cède la

suprématie à la 


dont le roi Alphonse VIII

octroie un     

à Fontarabie en 1203


 

La frontière entre la Gascogne anglaise et le Royaume de Castille est la Bidassoa, propriété de Fontarabie d’après son




revendiquent la Gascogne.


              est le nouveau nom de l’ancienne Lapurdum/Labourd



DOUZIEME     

SIECLE 


Neutralisés et christianisés les envahisseurs vikings et slaves, les royaumes chrétiens de la Péninsule Ibérique avançant dans la reconquête sur les musulmans, l’Europe occidentale devient plus sûre et calme : les chemins rouvrent, les gens et les marchandises circulent, les villes renaissent ou se créent comme lieux d’échanges commerciaux qui vont permettre de meilleures conditions matérielles à de plus en plus de gens. La bourgeoisie surgit. L’autorité des rois augmente et de ce fait l’état commence à être restauré et la source du pouvoir s’affermit avec les rois, c’est la souveraineté royale.

Autour de la Bidassoa trois royaumes s’affrontent : L’Angleterre à travers son vassal le duc d’Aquitaine -Guyenne-, la Navarre qui contrôle jusqu’au XIIIe siècle les territoires basques du sud, et la Castille qui va dépouiller de ces mêmes territoires la Navarre ; tous les trois, et surtout la Navarre et la Castille, cherchent à profiter du caractère de la rivière comme porte de sortie vers l’océan, vers l’ouest et le nord de l’Europe.

Ces deux siècles constituent la grande époque de Bayonne autour du port dans l’embouchure de l’Adour qui, lors de ses traditionnels errements a percé la dune de Bayonne pour se jeter dans l’océan.


La Bidassoa devient la limite sud du duché d’aquitaine-Gascogne

1135 -1148 Prieuré-Hopital de Zubernoa



C’est la conséquence de la rivalité entre les ducs aquitains-gascons et les rois de Navarre avec leurs domaines au nord des Pyrénées et leurs prétentions sur la Gascogne.


En 1130, Alphonse 1er roi de Navarre et d’Aragon et prétendant aussi de la couronne de Castille, envahit le Labourd et y reste 2 ans.

 

Portrait imaginaire d’Alphonse Ier le Batailleur, roi d'Aragon, par Francisco Padilla




Le pélerinage de Compostelle



Carte montrant les chemins contemporains en Europe pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle (carte wikipedia)


L’Hôpital de Saint Jacques aurait été créé sur la rive droite de la Bidassoa en 1135, quelques mètres en amont de l’actuel pont Saint Jacques. L’Ordre de l’Epée Rouge (Ordre -militaire et religieux- de Saint Jacques) peut-être sous la protection du roi de Castille, prendra dans un premier temps sa direction. Cet endroit était le passage des pèlerins qui, suivant le Chemin de la Côte, voyagent à pied, le gué de Béhobie étant le passage des autres pèlerins qui allaient à Compostelle sur des cavaleries ou en chariot.


Le PRIEURE-HOPITAL de ZUBERNOA, résulterait de la création de la Chapelle de l’Hôpital Saint Jacques en 1149, qui se convertira en paroisse, et comprendra aussi le lieu de Biriatou avec son église. Sur le document de création figurent les noms de Guillaume de ZUBERNOA (sur les terres duquel se plaçaient hôpital et chapelle) et Bertrand d’IRANDATZ propriétaires respectivement des domaines du même nom et, d’après le même document, apparenté le premier avec des familles de nom gascon.

 

En 1152 le duché d’Aquitaine s’intègre dans le Royaume d’Angleterre quand Henri Plantagenet, époux de la Duchesse Aliénor, devient Henri II d’Angleterre.


   

Portraits imaginaires de Aliénor d'Aquitaine et de  Richard Cœur de Lion

(Richard Coeur de Lion qui parlait mieux le gascon que le saxon)






 

Biltzar

Assemblée (où les nobles et les ecclésiastiques n’étaient pas admis) présidée par le Bailli ou son lieutenant (nommés par le roi-duc) qui réunit tous les maires, qui sont obligés de porter le vote de leurs représentés sur les questions qui figurent dans la convocation.


Les rois de Navarre ne renoncent pas à la Gascogne et pour cela comptent sur la rive gauche de la Bidassoa : Sanche VI « le Sage » et Sanche VII « le Fort » améliorent les fortifications de Fontarabie jusqu’à la fin du XIIe siècle.



TREIZIEME      

SIECLE 

 

XIIIe siècle, premières années : Alphonse VIII de Castille marié à Aliénor, fille d’Henri II d'Angleterre et Aliénor d’Aquitaine, enlève à la Navarre les territoires basques péninsulaires dans le cadre de son projet de se rapprocher du duché de Gascogne que sa femme avait reçu comme dot.

 

1203 : FOR (charte municipale) de FONTARABIE, octroyé par Alphonse VIII de Castille. Il contemple comme sa propriété l’espace qui va du chenal de Pasajes «usque ad ribum de Fonterabia » (jusqu’à la rivière de Fontarabie -la Bidassoa-) des Trois Couronnes et Lesaca jusqu’à la mer… et Irun et ses habitants, ainsi que le port de Asturiaga (où le prieur de Santiago de Subernoa sera obligé de faire passer les nuits la gabarre qui pendant la journée servait à faire traverser la Bidassoa aux pèlerins).




En 1204, Alphonse VIII de Castille traverse la Bidassoa, occupe le Labourd et la Soule, reçoit l’hommage des seigneurs de Béarn, de Tartas, d’Armagnac et d’Orthez.

Il fait un don à la cathédrale de Bayonne. Il prend Dax et incendie sa cathédrale.

Alphonse se voudra maître du duché de Gascogne de 1204 à 1214, néanmoins ses héritiers ne réussiront pas à le garder.


1215 : Jean sans terre, duc d'Aquitaine accorde à Bayonne une charte qui  fait de Bayonne une ville en marge du Labourd.


1245 : L’ancienne ville de Lapurdum/Labourd se nomme dorénavant Bayonne, et cède à Ustaritz le titre de capitale de la province du Labourd.