Accueil

J'adhĂšre

Contact

Liens

Bixintxo 2013

Revisiter le passé des quartiers de Hendaye

 

 

Le mauvais temps n'a pas découragé les Hendayais. PrÚs de 200 personnes se sont rendues à la salle Antoine d'Abbadie mercredi 23 janvier pour participer à la soirée organisée par Oroitza sur les quartiers d'Hendaye. Il faut noter la présence du 1er vice-président du Conseil Général Kotte Ecenarro ainsi que celle du Maire d'Hendaye Jean-Baptiste Sallaberry.



















La soirée débute par un auresku exécuté par un danseur du groupe Mutxiko Elkartea.


Puis, c'est au tour de Jacques Eguimendya d'intervenir pour remercier les participants, en l'absence du Dr Thillaud, Président, retenu par ses obligations professionnelles.











 

 

Jon et Laura Sathicq de la troupe du "ThĂ©Ăątre sans nom"  prĂ©sentent le programme

de la soirée.


   - dĂ©veloppement multipolaire au cours des Ăąges,

   - histoire des quartiers,

   - organisation des quartiers d'Irun et Fontarabie,

   - conclusion par J. B. Sallaberry, maire


Pedro Sanchez-Blanco présente les textes évoquant Hendaye. On y trouve des guides de voyage, des articles publicitaires mais aussi des descriptions d'auteurs littéraires.













 

 

Jon et Laura lisent un trÚs bel extrait d'un texte général sur Hendaye.





A partir d'un diaporama, Pedro Sanchez-Blanco va évoquer le développement multipolaire d'Hendaye. Les danseurs de Mutxiko Elkartea envoient au fur et à mesure un représentant habillé en tenue caractérisant le quartier.










Hendaye s'est tout d'abord formé autour du Prieuré de Saint-Jacques au XIIe siÚcle.


Puis sont venus s'ajouter le Bas-Quartier et son port, le centre-ville actuel avec Caneta et le Port, la Gare, la Plage puis Subernoa détaché d'Urrugne.






































Les différents témoins vont évoquer leur quartier et raconter quelques anecdotes. C'est le quartier de la Plage qui débute avec Maïté Faget et Jean Dias. Puis c'est au tour d'Estefana Irastorza et Louis Eizaguirre d'évoquer Subernoa. Les scÚnes sont illustrés par les danseurs de Mutxiko Elkartea. Mme Irastorza fera alors remarquer que le rùteau utilisé n'est pas celui qui était utilisé dans leurs fermes.



















AngĂšle Peyrelongue et Henri Trias Ă©voqueront le quartier de la Gare. Pour la ville, l'association a choisi de faire intervenir la salle.


C'est Mirentxu Martinez qui racontera quelques souvenirs et anecdotes.

C'est le tour du Bas-Quartier qui a effectuĂ© un travail de groupe important. Une vingtaine de  participants s'est rĂ©unie rĂ©guliĂšrement pour prĂ©parer des panneaux, Ă©voquer des souvenirs. Ils ont rĂ©uni un grand nombre de photos. Ce soir, quatre intervenants. Paulette Artola va rĂ©citer le trĂšs beau poĂšme de Fifine MOLERES "Mon Bas-Quartier"






Deux autres intervenants nous lisent de trĂšs jolis textes dans lesquels ils Ă©voquent leurs souvenirs du Bas-Quartier.





































La scÚne est illustrée par la présence des marins et du corsaire.


Pour terminer Christian Urkia va raconter l'histoire de Cocotte. C'est une histoire un peu triste. Cocotte est un cheval qui appartenait à un agriculteur du Bas-Quartier. Au moment de la guerre de 14-18, il sera réquisitionné comme bien d'autres pour le front. Le forgeron, qui avait l'habitude de le ferrer part également à la guerre. Il sera surpris de retrouver le cheval qui, entendant le son de sa voix, va le reconnaßtre et hennir. Il l'appellera alors par son nom "Cocotte !".


C'est au tour d'Ana Galdos, historienne et Jose Monje, Directeur des Archives de Irun de nous parler de l'organisation et du fonctionnement des quartiers Ă  Irun.



 

Mais la soirée s'est prolongée bien tard et il est temps d'arriver à la conclusion. C'est donc au tour de Monsieur le Maire de monter sur scÚne. Il évoquera notamment ses propres souvenirs comme transporteur chargé de toutes les courses pour les Hendayais. Il pénétrait ainsi dans un grand nombre de foyers et connaissait bien la vie des familles.




















Jacques Eguimendya, Laura et Jon remercient les participants et c'est le groupe de Mutxiko Elkartea qui termine la soirée par un fandango.



Vous pouvez visualiser ci-dessous l'ensemble des tableaux rĂ©alisĂ©s par les peintres hendayais de l'association Haize Hegoa prĂ©sents dans les vitrines des commerçants durant la pĂ©riode des fĂȘtes :